Je fais partie du club des mamans césariennées *ceci est un nouveau mot de mon cru*. J’ai accouché à 33 semaines d’un bébé avec un important retard de croissance . Les médecins n’ont pas pris de chance de tenter un accouchement par voie basse; ils ont directement choisi la césarienne.

Je n’étais pas triste. Je n’étais pas fâchée. Je n’étais pas déçue.  Lire la suite

Je suis une maman.

Ça, c’est indéniable. Je fais 3 brassées de lavage par jour, j’ai toujours un peu de purée dans les cheveux, je porte souvent la fragrance Régurgit No.5 et j’ai parfois de la misère à switcher du langage enfant à celui d’adulte. Lire la suite