Être maman (belle-maman dans mon cas) et étudiante à temps plein, c’est possible.

Facile? PAS-DU-TOUT.

Épuisant? Totalement.

SeDemanderSiOnVaS’enSortir? Souvent.

Personnellement, ma vie roule à 120km/h et je suis certaine que c’est le cas de bien d’autres femmes ici. J’étudie en enseignement au primaire à temps plein, je travaille approximativement 25h par semaine et une semaine sur deux nous avons Mlle Charlotte à la maison. Mon conjoint travaille à temps plein et ses journées finissent à 17h30. Tsé l’heure très, très pénible? L’heure qui ne te permets pas de te demander «qu’est-ce qu’on mange pour souper?» une fois arrivés à la maison. Non. Non. Non; C’est une question qu’on doit se poser longtemps d’avance.

Pour s’ajouter à cet horaire déjà bien rempli, on ne peut passer sous silence le ménage de la maison, le rangement de la maison, (on s’entend qu’on passe un peu notre temps à tout replacer à sa place hein?) la vaisselle, les routines du matin, les routines du soir, le cycle infini du lavage (je rêve d’un monde utopique dans lequel le cycle éternel du lavage n’existe pas) l’épicerie et mes travaux d’université.

On parle souvent de «charge mentale» ces temps-ci. Ça existe, c’est vrai. On passe notre temps à se demander si on a oublié quelque chose, à faire une brassée de lavage de plus à 21h30 parce qu’on avait oublié de vider le sac de la garderie qui contenait les vêtements salis pendant la journée, à se demander si on va pouvoir un jour se réveiller et être fonctionnelle avant d’avoir bu une (lire ici trois) tasse de café…

J’ai parfois l’impression de mener une double vie. Parce que moi dans un film de James Bond, je ne suis clairement pas la BondGirl. Non. Moi j’suis l’agent 007 qui accepte les missions les unes après les autres pendant que les spectateurs se disent «ça s’peut pas, c’est juste un film». Il me manque juste le smoking bien ajusté, et les soirées casino. J’ai opté pour la robe de chambre confortable pendant que j’attaque les menus de la semaine. Non ma vie n’est pas toujours rose, j’ai souvent peur que mon cerveau me lâche pendant mes moments d’absence où je me demande si j’ai oublié quelque chose.

Je sais que je ne suis pas seule dans cette situation, que beaucoup d’entres vous se demande si on va finir par joindre les deux bouts. Personnellement, j’ai décidé de me munir de certaines armes qui m’aident à combattre ce genre de charge mentale.

Les voici :

1. J’ai décidé de demander plus souvent. Je n’attends pas que mon chum devienne soudainement le gars qui sait lire dans les pensées. Je lui parle et je lui dis (lors des semaines universitaires plus intenses) qu’il va devoir en prendre un peu plus sur ses épaules.

2. Je prends des moments «ME TIME» juste pour moi. Ce n’est vraiment pas facile mais je crois que c’est l’arme la plus redoutable contre la fameuse charge mentale. Je vais à un cours de yoga chaud (si t’as jamais essayé ça, enfile ton kit de sport pis gâtes toi!), je rempli mon planificateur créatif, je prends un 20 minutes pour lire avant de dormir, je vais déguster une café (chaud!) avec une amie ou bien j’écris des articles pour une certaine maman blogueuse. 😉

3. À l’occasion je vais voir une psychologue. Ben oui. Je l’ai dit. T’inquiète, je vais bien. C’est que par le passé, j’ai eu de moments difficiles qui m’ont amené à faire la rencontre de cette personne en or. Même si ces blessures là sont guéries, je continue d’aller la voir quand je sens que j’ai un trop plein. Il faut vraiment arrêter de voir ça comme un sujet tabou. Cette femme là c’est un peu comme mon Rafiki dans le Roi Lion. Elle m’écoute, me conseille et me ressaisie à l’occasion.

En terminant, oui je vais faire tout ce que je peux et donner tout ce que j’ai pour réussir mes cours, avoir une vie familiale et continuer de travailler. C’est juste tellement important de ne pas s’oublier. Prendre un «me time» au moins une fois par semaine.

Fais une James Bond de toi. Prends les missions une à la fois, et ça ira.

La StepMom

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.